Jérôme Permingeat

Le Minor, marque emblématique de Bretagne, a traversé les époques et survécu au rouleau compresseur des importations d’Asie. Reprise l’an dernier par Jérôme Permingeat et Sylvain Flet  l’entreprise morbihannaise affiche un chiffre d’affaires en croissance de 35 % sur un an, à 2,2 millions d’euros.

Le Minor fait du « made in France » sa valeur ajoutée, elle exporte 90% de sa production. Son client principal : le Japon, où l’entreprise n’a pourtant aucune boutique ni employé. L’image de marque véhiculée grâce au digital en est la cause, notamment via Instagram et le #leMinor. Jerôme Permingeat viendra témoigner de la  récente digitalisation de ce fleuron breton le 21 novembre à Digital Inspirationnel.